Aller au contenu principal

La réussite pour tous au cœur des Alpes du Sud

Débardage par câble-mât léger au CFPPA de Carmejane

Un projet innovant soutenu par le Groupe d’Action Local du Pays Dignois dans le cadre du Programme Européen Leader

europe.maregionsud.fr/leurope-sengage-en-provence-alpes-cote-dazur-accueil/

 

Etat des lieux

En région Sud PACA comme en Pays Dignois, il existe deux approches principales de la gestion des forêts avec, bien entendu, toutes les nuances dans la réalité.

Une approche "industrielle" en circuit long où les massifs forestiers les plus accessibles sont exploités intensivement (coupes rases de grande envergure). Ce mode d'exploitation repose sur la mobilisation de grands volumes, la mécanisation intensive (abatteuses notamment).

Ce système a un fort impact paysager et environnemental avec notamment la création de pistes et d'aires de stockage importantes, des plantations massives en espèces spécialisées (résineux en particulier) qui appauvrissent la biodiversité.

 

Une approche respectueuse de l’environnement

Il existe une autre approche en circuit court qui s'appuie sur une forêt diversifiée, une exploitation avec des moyens matériels plus légers, une main d’œuvre plus polyvalente, des débouchés diversifiés en proximité (bois de chauffage, bois d’œuvre en direction des scieries ou d'entreprises d'éco-construction). La plus-value reste en conséquence sur le territoire de la ressource forestière.

Le Centre de Formation Professionnel Agricole de Carmejane (CFPPA) s'est positionné dans une approche d’éco-gestion forestière résolument tournée vers les PME et TPE, la forêt méditerranéenne et montagnarde, souvent moins accessible et plus fragile en terme de biodiversité, d'impact paysager et de diversité des usages (tourisme, cueillette ou promenade, chasse....).

 

Un partenariat motivé

Deux réseaux nationaux Pro Silva et le Réseau des Alternative Forestières (RAF) défendent et mettent en pratique une approche raisonnée de la forêt en terme de récolte. Ce terme recouvre le fait de s'appuyer sur la dynamique naturelle de la forêt : des essences locales diversifiées, pas de coupes rases, extraction et transformation avec des moyens légers....

Cela recouvre aussi la volonté de prélever dans la forêt ce qu'elle peut renouveler par sa croissance naturelle. C'est donc une approche de développement durable préservant l'environnement dans un cadre patrimonial collectif, dont la  valorisation permet la multi-fonctionalité des usages, favorise la création d'emploi de qualité sur le territoire même des ressources identifiées dans le cadre de la Charte Forestière du Pays Dignois.

Sur la base de ces contacts, en s'appuyant sur les compétence internes du CFPPA, en partenariat avec les communes de Digne-les-Bains, du Chaffaut et de Draix, Pro Silva, le Réseau des Alternative Forestières et de l'Office National des Forêts, notre établissement a impulsé la mise en place d'une formation BP Responsable de Chantier Forestier (BP RCF) diplôme national de référence afin de favoriser l’installation de nouveaux entrepreneurs forestiers et la mise en œuvre de bonnes pratiques forestières.

Le projet est soutenu par le Groupe d’Action Local du Pays Dignois dans le cadre du Programme Européen Leader. Le montant des aides accordées est de 41 472 € par l’Union Européenne et 27 648 € par la Région Sud PACA. Le montant total accordé pour la mise en œuvre du projet est de 69 120 €.

 

Un système innovant

Ceci implique de s'équiper avec du matériel d'exploitation capable de travailler en sécurité tout en respectant les milieux naturels dans des massifs forestiers pentus et cloisonnés. Cet équipement adapté est un câble de débardage court, seul capable de travailler dans ces conditions en Pays Dignois.

Il est indispensable à un bon apprentissage et à l'autonomie de la formation par rapport aux professionnels du territoire.

Le débardage par câble est une technique alternative aux procédés traditionnels (bois tirés par un tracteur-débardeur) utilisée dans les massifs peu desservis par des pistes forestières ou dans des lieux aux sols sensibles (tassement, érosion).

Ce procédé renforce la gestion respectueuse des sites et des milieux fragiles. Sur le plan sylvicole, il favorise le renouvellement des peuplements en permettant de le régénérer. D'un point de vue économique, bien que peu consommateur d'énergie, le débardage par câble nécessite main d'œuvre hautement qualifiée. La formation des personnels est donc essentielle pour la mise en œuvre de ces matériels.

 

Un matériel pédagogique et professionnel

Le débardage par câble consiste à installer en forêt une ligne câblée à laquelle seront accrochés des troncs. Ces troncs ont été préalablement exploités à une distance maximum de 30 m du câble. L'installation comprend un tracteur doté d'un mât télescopique de 4 à 6 m de haut, installé sur une piste forestière et arrimé par plusieurs câbles (haubans).  Le système de transport des troncs est composé de deux câbles tendus en forêt sur 200 m, accrochés à des arbres porteurs (pylônes), suffisamment hauts et solides pour assurer le soutien. L'opération dans un contexte pédagogique nécessite une demi-journée de montage suivant les difficultés, autant pour le démontage.

Les bois sont transportés du lieu de coupe à une zone de dépôt, généralement les bas-côtés d'une route. Les bois sont suspendus au câble porteur par l'intermédiaire d'un chariot actionné par le câble tracteur. Chaque grume, qui pèse entre 1 et 1,5 tonne, est transportée au-dessus du sol.  A l'arrivée, les grumes sont déposées sur la place de dépôt en bord de route.

La relance et la diffusion de ces techniques et pratiques dans les milieux forestiers du Pays Dignois (et dans les Alpes du sud plus généralement) répond aux préoccupations de création d’activités locales et  de valorisation des ressources et de protection des milieux naturels.

Disposant de ces matériels, le CFPPA mettra en œuvre, dans le cadre de la formation BP Responsable de Chantier Forestier, des modules de formation réalisés sur chantiers écoles en partenariat avec les entreprises, les collectivités territoriales et les services locaux spécialisés.

 

Lien d'accès au site du FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural), programme structurel européen finançant le programme Leader : https://www.europe-en-france.gouv.fr/fr/fonds-europeens/fonds-europeen-agricole-pour-le-developpement-rural-FEADER